Taha Adnan

RDV d’amour arabe

 

Ma puce,

Pourquoi ton téléphone suspect s’entêtait-il à ne pas répondre?
J’étais arrivé au rdv, à l’heure moins deux cigarettes

Le Café de l’Opéra était bondé comme d’habitude
Les clients étaient un peu trop galants à mon goût Je
paraissais au milieu d’eux

Telle une tâche d’huile
Sur une chemise blanche

Une femme déguisée en baronne comme juste sortie
d’un film classique

M’observait avec suspicion serrant son sac à main entre ses bras

Mais je feignais de ne rien voir

et descendais l’une après l’autre les bières

Comme si je venais de m’échapper d’un désert de soif.

 

 

Ma biche,

La bière est à trois Euros ici
Pourquoi es-tu si impitoyable?

Ne pouvais-tu pas trouver moins cher que la terrasse de ce bar?
Une gitane, à l’allure malveillante me proposa de lui acheter
une rose

Mais toi, T’es où, toi ma fleur?

Bordel t’es-où?

Même le soleil pointait timidement

Pour que mon verre brille de temps en temps

 

Pourquoi n’éclaires-tu pas mon visage?

Ô toi lumière de mes yeux?

 

 

Ma belle,

Après de nombreux verres et sept cigarettes

Le soleil s’était éclipsé

 

                                     Je n’avais plus que faire pareil.